Recrutement de Nathalie Martin en tant que directrice exécutive

Portrait de Nathalie Martin Nathalie Martin (attribution)

Annonce par Christophe Henner du recrutement de Nathalie en tant que directrice exécutive, effectif le 1er octobre. Le conseil d'administration donne une grande liberté d'action à la directrice. Elle se voit notamment confier la gestion du personnel. Tous les futurs recrutements sont faits par elle sans droit de regard de la part du conseil d'administration.

Départ de Carol-Ann O'Hare, chargée de mission recherche et enseignement.

Portrait de Carol-Ann O'Hare Carol-Ann O'Hare (attribution)

Depuis son départ de l'association, Carol-Ann n'a pas été autorisée à devenir membre de Wikimédia France.

Recrutement de Pierre-Antoine Le Page au poste de chargé de mission organisation territoriale

Portrait de Pierre-Antoine Le Page Pierre-Antoine Le Page (attribution)

Recrutement de Mathieu Denel au poste de chargé de mission sensibilisation et évaluation

Portrait de Mathieu Denel Mathieu Denel (attribution)

Départ d'Adrienne Charmet-Alix, directrice des programmes

Portrait d'Adrienne Charmet-Alix Adrienne Charmet-Alix (attribution)

Départ d'Adrienne Charmet-Alix, directrice des programmes suite à son recrutement comme Coordinatrice des campagnes au sein de la Quadrature du Net.

Recrutement de Jean-Philippe Kmiec au poste de chargé de mission communication et événementiel

Portrait de Jean-Philippe Kmiec Jean-Philippe Kmiec (attribution)

Recrutement d'Anne-Laure Prévost, conseillère spéciale partenariats et relations institutionnelles

Recommandations du Fund Dissemination Committee (FDC)

Montant demandé : 600 000 €
Montant alloué : 600 000 €
Montant alloué l'année précédente : 400 155 €

Le FDC (Funds Dissemination Committee) est un comité de bénévoles wikimediens qui évalue et alloue les fonds aux chapitres locaux. Les recommandations du FDC servent de base au Board of Trustees (Conseil d'administration) de la Wikimedia Foundation pour voter l'allocation des fonds aux chapitres locaux.

En 2014, le FDC reconnaît l'ampleur du travail de Wikimédia France et alloue la totalité des fonds demandés. Néanmoins, il souligne le fait que les projets réussis sont les moins coûteux, et que WMFr ne fait pas appel à des levées de fonds en dehors du mouvement Wikimedia. Il émet une préoccupation également sur l'extension de programmes implantés en Afrique comme Afripedia, qui pourrait empêcher le développement des communautés locales.

Départ de Sébastien Baijard

Sébastien, chargé de la levée de fonds et du mécénat, annonce son départ après deux ans et demi passés à Wikimédia France. Il déclare "partir de l'association pour mener à bien un nouveau projet personnel et professionnel" et "retourner contribuer sur Wikispecies".

Recrutement de Cyrille Bertin au poste de conseiller en charge des financements et de la participation

Portrait de Cyrille Bertin Cyrille Bertin (attribution)

Nathalie Martin procède au recrutement de son compagnon Cyrille Bertin. Ce recrutement d'un proche avait déclenché une vive polémique au sein de l'association.

Recrutement de Jonathan Balima au poste de comptable

Portrait de Jonathan Balima Jonathan Balima (attribution)

Demande de subvention annuelle à Wikimedia (FDC)

Montant demandé : 600 000 €
Montant alloué : 540 000 €
Montant alloué l'année précédente : 600 000 €
Le FDC recommande d’accorder à Wikimédia France une subvention de 540 000 €, soit 90% de sa subvention 2014-2015 Le FDC loue les initiatives innovantes comme Wikicheese, le développement des adhésions et des groupes locaux. Cependant, il s'étonne de l'augmentation de 20% du budget, alloué au personnel. Il relève aussi la difficulté à exprimer en termes concrets une vision stratégique, et l'ambition des objectifs qui semblent ne pas pouvoir être atteints. Enfin, il suggère une implication dans les problématiques d'égalité hommes-femmes.

Décision d'application de la politique de gestion des conflits d'intérêts

Le Conseil d'administration décide de faire appliquer la politique de gestion des conflits d'intérêts telle que formulée dans sa version du 23 mai 2015.

Création de l'article Nathalie Martin sur Wikipédia

Article Wikipédia sur Nathalie Martin Article Wikipédia sur Nathalie Martin (attribution)

Le contributeur mono-sujet R.wi.go créé la biographie de Nathalie Martin sur la Wikipédia anglophone. Un 2e contributeur, Juju la Rénarde contribuant que sur ce thème, retire le bandeau d'admissibilité le 23 février 2016. Puis Cyrille Bertin, mari de Nathalie, contribue à l'article avec son compte personnel Punishar.

Le même jour un vandale crée l'article sur la Wikipédia francophone.Rapidement supprimé pour non respect des critères d'admissibilitén, une demande de restauration de page est faite en mai 2016. Après discussions, les wikipédiens confirment la non-admissibilité.

Départ de Jean-Philippe Kmiec

Annonce du départ de Jean-Philippe Kmiec, chargé de mission communication et événementiel. Son départ est annoncé par Cyrille qui évoque "d'autres perspectives professionnelles" pour justifier le départ du chargé de communication. Jean-Philippe n'adressera aucun message de départ aux membres.

Dans le même message est communiqué l'offre d'emploi pour son ou sa remplaçante

Christophe Henner élu au Conseil d'administration de la Wikimedia Foundation

Annonce par Christophe Henner (Schiste) de son élection au Conseil d'administration de la Wikimedia Foundation, et de sa démission de la présidence de Wikimédia France.

Demande de subvention annuelle à Wikimedia (FDC)

Montant demandé : 636 000 €
Montant alloué : 570 000 €
Montant alloué l'année précédente : 540 000 €
Le FDC alloue 89% de la somme demandée mais émet de nombreuses critiques sur l'efficacité des actions menées et la bonne utilisation de l'argent du mouvement. Il souligne l'importance de Lingua Libre, du Wikimooc, de la conférence Wikidata et du lobbying pour la liberté de panorama. Le FDC recommande à Wikimédia France de se concentrer sur l'obtention d'un impact conséquent sur quelques projets, plutôt que l'obtention d'un impact faible dispersé sur de nombreux projets. Il souligne que l'impact en ligne mesuré par les indicateurs est en deçà de ce qu'on pourrait attendre. Il recommande de se pencher sur la soutenabilité des projets par les communautés locales une fois le projet terminé. Il relève à nouveau la dépendance de Wikimédia France aux fonds APG et conseille la diversification des sources de financements, et le recours aux dons en nature. Le FDC recommande également la promotion des projets régionaux et le développement des communautés locales, citant l'Eté des régions comme exemple. Il loue le recours à des sondages des membres, mais se montre dubitatif quant à l'utilisation des résultats.

Nouvelle composition du bureau du Conseil d'administration

Portrait d'Émeric Vallespi Émeric Vallespi (attribution)

Le Conseil d'administration de Wikimédia France élit Émeric Vallespi nouveau président (il était auparavant vice-président).

Recrutement de Sarah Krichen en tant que chargée de mission communication et événementiel

Portrait de Sarah Krichen Sarah Krichen (attribution)

Bandeau gate

Exemple de bandeau Exemple de bandeau

Le Bandeau Gate est un épisode lors duquel la direction de Wikimedia France a placé un bandeau de lobbying en tête des articles de Wikipedia, et prétendu ne pas en être à l'origine.

Il est possible de placer des bandeaux en en-tête des pages de tous les wikis de Wikimedia Foundation. Des règles régissent la mise en place de ces bandeaux. Il faut que la demande vienne de Wikimedia Foundation ou de la communauté. Le Président et la Directrice exécutive de Wikimedia France ont été à l'initiative de la pose d'un bandeau. Ce bandeau a été déployé sans en référer à la communauté. La communauté francophone, mécontente, a rapidement fait retirer le bandeau. Benoît Prieur démissionne du conseil d'administration à la suite de l'affaire, suite au refus de la Direction d'admettre son rôle dans l'affaire.

Les discussions sur la liste sont à cette occasion extrêmement tendues et menaçantes.

Arrivée de Rémy Gerbet

Rémy Gerbet rejoint Wikimédia France dans un premier temps pour y faire un Service Civique puis sera recruté comme chargé de mission politique territoriale

Portrait de Rémy Gerbet Rémy Gerbet (attribution)

Départ d'Anne-Laure Prévost, conseillère spéciale partenariats et relations institutionnelles

Anne-Laure Prévost, conseillère spéciale partenariats et relations institutionnelles, quitte Wikimédia France après deux ans et demi à ce poste.

Recrutement de Jules Xénard au poste de chargé de mission sensibilisation

Jules Xénard, aussi connu sur les projets comme Jules78120, devient salarié de Wikimédia France après y avoir fait un service civique.

Portrait de Jules Xénard Jules Xénard (attribution)

Assemblée générale

5 candidat·e·s au conseil d'administration se sont présenté·e·s sous la bannière TOM (Transparence, Ouverture et Mixité pour l'association) et ont critiqué ce qu'ils et elles estimaient être des dérives. Aucun-e des candidat-e-s n'a été élu-e, mais les deux scores les plus élevés ont avoisiné 80 voix.

La liste de discussion est mise en modération a priori.

Le mail d'annonce précise "Lors de l'assemblée générale, la violence de certains échanges sur la liste « discussions » a été évoquée. La direction a ainsi décidé que cette liste passerait en modération a priori. Désormais, tous les messages envoyés à cette liste seront revus par une personne modératrice avant d'être diffusés. Les messages contrevenant à la charte d’utilisation des listes seront rejetés."

Progressivement, la modération est devenu un outil de censure, avec rejet de multiples messages sous le motif qu'ils contiennent une allusion à un salarié ou des critiques vis-à-vis de la direction (ce sera par exemple le cas de l'annonce de la cabale lyonnaise en juin 2017)

Menaces de poursuites judiciaires.

Benoît Prieur reçoit par mail une lettre de menaces de poursuites judiciaires du cabinet Hugot mandaté par le Conseil d'administration de Wikimédia France. Alors absent, il ne va pas chercher le recommandé qui lui est envoyé. Il est envoyé une seconde fois début janvier 2017, deuxième envoi que Benoît réceptionnera.

Harmonia Amanda démissionne de son mandat de référent et quitte l'association

Wikimédia France organise un week-end stratégie les 14 et 15 février en présence des membres du Conseil d'administration, des salariés et des membres référents.

Harmonia Amanda, membre très active de Wikimedia France, quitte l'association pendant le week-end stratégie suite à un différend majeur avec la direction, différend portant essentiellement sur un non respect de la charte diversité adoptée au sein des organisations wikimedia. Harmonia sollicite la Wikimedia Foundation au sujet des liens pointant vers ses ateliers dans le rapport présenté au FDC.

Plusieurs mois plus tard, Harmonia offrira une explication publique de ce qui s'est passé pendant le week-end stratégie.

Harmonia était la référente du groupe Wikidata et organisait des ateliers Wikidata dans les locaux de l'association. Depuis sa démission, elle continue les ateliers mais en dehors de l'association. La directrice a demandé à un salarié d'organiser des ateliers concurrents en parallèle à ceux d'Harmonia.

Démission d'Envel Le Hir

Envel démissionne de sa position de référent du groupe local de Rennes (NCO) sans donner d'explication.

Ouverture d'une enquête pour faits de harcèlement

Le 11 mai 2017, Émeric affirme, dans un mail envoyé sur les listes de discussions, avoir appris le 16 février qu'une enquête pour faits de harcèlement avait été ouverte par la Wikimedia Foundation suite à la requête d'Harmonia. Caroline (membre du Conseil d'administration à l'époque) aurait été entendue par la Wikimedia Foundation dans le cadre de cette enquête.

Émeric indique également qu'une salariée de la Wikimedia Foundation lui aurait dit que "Wikimédia France encourait le retrait pur et simple de son Grant agreement" (grâce auquel l'association peut requérir des financements au FDC et ainsi employer 10 personnes) et signale que ce risque a été confirmé à Harmonia, sans mettre l'association en copie de l'email. Plusieurs autres personnes de la Wikimedia Foundation ont été impliqués dans les discussions relatives à l'enquête pour faits de harcèlement. Sollicitées ultérieurement (en particulier lors de la Wikimedia Conference 2017 à Berlin), ces personnes se borneront à répondre "que leur avocat leur a conseillé de ne rien dire sur le sujet en question".

Départ de Pierre-Antoine Le Page

Portrait de Pierre-Antoine Le Page Pierre-Antoine Le Page (attribution)

Pierre-Antoine Le Page, chargé de mission développement territorial et responsable de l'Été des régions, quitte Wikimédia France après trois ans à ce poste. "Militant du libre et des communs en général", il indique ne pas quitter le mouvement Wikimedia et souhaiter poursuivre son implication d'une autre manière.

Démission de Caroline Becker

Caroline Becker (Léna) démissionne du conseil d'administration de Wikimédia France. La démission n'est pas annoncée sur la liste de discussion générale. Édouard Hue, membre du CA, modifie la page meta listant les membres du conseil d'administration. Il faut attendre le 2 mai pour que le Conseil d'administration l'annonce aux membres. Léna donnera des explications publiques à sa démission le 05 mai.

En mai, Émeric précise les raisons de la démission de Caroline. Il indique que Caroline a été sollicitée par la Wikimedia Foundation dans le cadre de l'enquête pour faits de harcèlement vis à vis d'Harmonia. Il précise :

"A aucun moment, Caroline Becker, membre du Conseil d’administration, n’a averti les autres responsables de l’association de l’existence de cette enquête, qui pourtant menace la pérennité de l’association, et à laquelle elle a apporté son concours. La faute est d’autant plus lourde que la directrice de l’association, Nathalie Martin, est aussi visée par l’enquête. En tant que membre du Conseil d’administration, Caroline Becker est employeur de la directrice et a donc le devoir de respecter les process légaux pour garantir sa protection. Après une faute d’une telle gravité, la confiance étant rompue, Caroline Becker ne pouvait plus rester membre du Conseil d’administration. Elle a préféré démissionner avant qu’une procédure de révocation/radiation ne soit lancée et menée à terme."

Suite à ces allégations, Caroline rend publique le 5 mai sur Twitter sa lettre de démission adressée au Conseil d'administration le 21 février 2017 :

"Le récent mailing dédié à notre levée de fond m'a beaucoup surprise et surtout profondément attristée".

Elle indique démissionner principalement pour ne pas cautionner les critiques envers le FDC. Wikimédia France perd une intermédiaire avec la fondation, car Caroline est membre du Grant Advisory Committee qui évalue les demandes de fonds liées aux projets et aux évènements.

Démission de Manuel Fauveau

Manuel Fauveau (Kikuyu3) démissionne du conseil d'administration de Wikimédia France. La démission n'est pas annoncée sur la liste de discussion générale. Édouard Hue, membre du CA, modifie cependant la page meta listant les membres du conseil d'administration. Des questions sont posées via Twitter. Il faut attendre le 2 mai pour que le Conseil d'Administration l'annonce aux membres. Manuel ne donnera jamais d'explications publiques pour sa démission.

Cependant, Manuel démissionne également au même moment de son rôle de membre du Conseil d'administration de l'association Vikidia. Il justifie sa démission par le fait qu'il vient de démissionner du Conseil d'administration de Wikimedia France et indique qu'en raison des liens qui unissent Vikidia et Wikimédia France, il souhaite éviter toute conséquence négative à Vikidia.

Campagne de lobbying "Pour la connaissance libre"

Campagne de lobbying de Wikimédia France "Pour la connaissance libre" dirigé par Émeric. La campagne avait pour objectif d'interpeler les candidats à l’élection présidentielle afin qu’ils précisent leur programme sur la libre diffusion de la connaissance.

Wikimedia Conference

La rencontre annuelle des organisations Wikimedia se déroule à Berlin. Cette année la rencontre réunit près de 300 personnes, 2 membres représentant chaque organisation, plus un certain nombre de membres de comités pour discuter de l'avenir du mouvement Wikimedia. Les représentant·e·s choisis par les associations sont habituellement des membres du CA (souvent le ou la président·e) et des membres de l'équipe salariée (souvent le ou la direc·teur·trice). Première fois que l'association n'est pas représentée par son président ou son directeur exécutif. Ni Nathalie, ni Émeric ne participeront à cette conférence. Ils sont tous les deux aux Rencontres Moustics. Wikimédia France est représentée par Pierre-Selim, Xavier Cailleau et Cyrille Bertin.

Cyrille Bertin, conjoint de la directrice, est nommé Secrétaire général

Cyrille Bertin est promu secrétaire général, en charge du "management de l'équipe salariée, gestion comptable et financière". L'information n'est pas annoncée aux membres de l'association (aucun message sur la liste de discussion générale ; uniquement une modification de la page présentant les salariés).

Le FDC s'inquiète « de la récente révision de l’organigramme de Wikimédia France, où les neuf salariés sont placés sous l'autorité d'un secrétaire général (directeur exécutif adjoint), qui est le seul poste relevant directement de la directrice exécutive. Aucune motivation n'est apportée pour justifier la nécessité pour WMFr d'avoir deux cadres pour un si petit nombre de salariés ».

Xavier Cailleau est déplacé dans le pôle "soutien stratégique"

Xavier Cailleau, chargé de mission relations institutionnelles, est déplacé dans le pôle soutien stratégique. L'information n'est pas annoncée aux membres de l'association (aucun message sur la liste de discussion générale ; uniquement une modification de la page présentant les salariés).

Démission de Pierre-Selim Huard

Pierre-Selim Huard (PierreSelim) démissionne du Conseil d'administration. L'information n'est pas immédiatement donnée sur la liste de discussion générale. C'est Pierre-Selim qui indiquera lui-même le changement de statut du conseil d'administration sur meta le 28 avril. La démission est annoncée aux membres le 2 mai par le Conseil d'Administration.

Conflit d'intérêt d'Émeric Vallespi

Portrait d'Émeric Vallespi Émeric Vallespi (attribution)

Confirmation d'absence de déclaration de conflit d'intérêt déposée par Émeric dans le cadre des élections législatives. Il est confirmé (a posteriori) qu'au 1er mai 2017, aucune déclaration de COI n'a encore été soumise par Émeric au CA de Wikimedia France dans le cadre de sa future candidature aux élections législatives.

Démission de Jean-Frédéric Berthelot

La démission de Jean-Frédéric Berthelot (Jean-Frédéric) est la 4e démission du Conseil d'administration en moins de 3 mois. Les démissions sont enfin annoncées en simultané sur la liste discussions par Émeric. Aucune remise en cause du Conseil d'administration n'est proposée, au contraire, les critiques se sont concentrées sur les personnes qui ont démissionné.

Nomination de 2 personnes au Conseil d'administration

Émeric annonce que le Conseil d'administration nomme deux personnes extérieures au mouvement et à l'association (Florence Raymond et Louise Merzeau) pour pallier le manque de membres du Conseil d'administration, en application de l'article 6.6 du règlement intérieur. Émeric indiquera par la suite que des cooptations étaient envisagées avant les démissions, sur les places d'administrateurs et d'administratrices non-élus à l'Assemblée générale 2015.

Les deux nouvelles arrivantes sont présentées aux membres, mais aucun nom d'utilisateur Wikimedia n'est fourni. Depuis lors, aucune d'entre elles ne s'est présentée sur la liste pour échanger avec les membres.

Explication de la direction suite aux nombreux départs du CA

Émeric Vallespi envoie un mail, au nom du CA, expliquant les départs, niant tout problème de gouvernance. Émeric évoque explicitement l'origine des démissions par "une mise en danger exceptionnelle de l’organisation du fait du non-respect des obligations civiles et pénales qui incombent aux dirigeants d’association" et non par des "dissensions politiques au sein du conseil".

Explication de Caroline Becker sur sa démission

En réponse au mail d'Émeric, @K_rho (Caroline), membre du CA démissionnaire, donne des explications sur sa démission sur Twitter, en soulignant qu'un désaccord sur la gouvernance de l'association en était bien à la source. Elle ajoute à son tweet une copie du mail de démission qu'elle avait envoyé au conseil d'administration le 21 février.

Émeric est candidat aux élections législatives

Portrait d'Émeric Vallespi Émeric Vallespi (attribution)

Émeric se présente officiellement comme candidat suppléant à la législature au sein du mouvement En Marche. L'information n'est pas fournie sur la liste de discussion générale par la direction. C'est le membre Mathis qui informera les adhérents de cette situation, le 25 mai.

Vague de désinscriptions des listes

Dans l'après-midi, un grand nombre de membres et contractuels de l'association sont désinscrits de la liste de discussion par son administrateur. Dans le même temps, des accès administrateurs au système CiviCRM sont ôtés aux quelques "simples" membres qui en disposaient jusque lors.

Mail d'Émeric intitulé "Mise en danger de l'association"

Émeric envoie un email sur la liste de discussion accusant 3 des membres du CA démissionnaires de mettre l'association en danger. Les démissions selon lui sont parties prenantes d'une conspiration plus générale. Dans ce mail on apprend qu'une enquête pour harcèlement a été ouverte par la Wikimedia Foundation le 16 février 2017, enquête abandonnée par la suite.

Avis de Wikimedia Argentine

Anna Torres, directrice exécutive de Wikimedia Argentine, se plaint du jugement de valeur négatif induit par les mots employés par Wikimedia France pour qualifier le Mooc argentin dans le cadre du FDC.

We are very surprised and unhappy by your negative reference to our work in the discussion of your staff assessment. (source)
Le jugement de valeur émis n'émane pas de l'équipe du WikiMOOC, mais lui porte potentiellement préjudice, alros que l'équipe du Mooc argentin s'est montrée jusque là supporter du projet.

Le Funds Dissemination Committee (FDC) juge très négativement la demande de subvention de Wikimédia France

Montant demandé : 686 000 €
Montant recommandé par le FDC : 343 000 €
Montant alloué l'année précédente : 570 000 €
Le FDC juge très négativement la demande de subvention de Wikimédia France. Il recommande d'allouer 50% des fonds demandés parce que les résultats ne sont pas à la hauteur des fonds reçus, comme expliqué dans les deux précédentes recommandations du FDC. Il estime également que le potentiel en matière de retombées significatives, nettes et mesurables de la demande de cette année n’est pas suffisant pour prétendre au financement demandé. De plus, le FDC s'inquiète de la récente évolution organisationnelle de l'association et de sa gouvernance (démission importante de salariés et de membres du CA, système bi-tête au niveau de la direction etc.). Le FDC recommande que Wikimédia France entreprenne une évaluation de sa gouvernance.

En commentaire à la recommandation du FDC, Nathalie (la directrice de l'association) souligne que pour elle,

"il ne s’agit pas de problème de communication, ou de médiation. […] il s’agit d’un dysfonctionnement organisationnel (du FDC - ndlr) mais qui n’est pas imputable à Wikimédia France."

Elle indiquera :

"Lorsque certains se sont rendus compte que l’"enquête (pour les faits de harcèlement - ndlr)", initialement annoncée, n'était pas crédible car ne répondait à aucun process équitable et transparent. Elle a été abandonnée et remplacée par une évaluation outrageusement négative allant jusqu'à s’inquiéter de la pérennité de Wikimédia France ! Évaluation qui a influencé la proposition de baisse du FDC, puisque le chiffre avancé par les bénévoles repose sur l’étude faîte par des salariés de la Fondation."

Note : le FDC est un comité constitué de bénévoles faisant partie du mouvement Wikimedia.

Édouard, pour le compte de Wikimédia France indique dans la page de discussion de la recommandation,

"it seems to us the Fund Dissemination Committee is overstepping its bounds when it makes the funding of an affiliate contingent on its evaluation of their organisational structure. Indeed, operational organisation of the staff is the employer’s exclusive prerogative."

Réunion des groupes locaux

Les référents des groupes locaux sont invités à "un temps d'échange en direct" sur le Mumble de l'association "afin que [nous ne soyons] pas mis en difficulté par les interrogations des membres de [nos] groupes respectifs". Pyb, Mathis et Vigneron (en retard) y sont ; côté Conseil d'administration et direction ce sont Samuel, Floflo, Marie-Alice, Nathalie et Cyrille. Ce temps d'échange se transforme finalement en demande de Pyb, soutenue par Mathis, de démission du CA et d'organisation d'une AGE, comme préalable à toute discussion.

Après avoir échoué à expliquer les motifs de démission de 40% du conseil d'administration et au vu des recommandations émises par le FDC, plusieurs personnes suggèrent qu'une nouvelle Assemblée générale serait nécessaire pour élire un nouveau Conseil d'administration. L'actuel Conseil d'administration refuse.

Tweet politique sur un des comptes de l'association

Envoi de tweets en faveur du parti politique La République En Marche depuis le compte de l'association @WLE_fr. Les tweets ont été supprimés au bout de quelques heures par VIGNERON (un bénévole de l'association).

Départ de Nadia Ayachi

Annonce du départ de Nadia Ayachi, chargée de mission ressources humaines. Elle avait rejoint l'association le 21 janvier 2013. Nadia déclare dans son message de départ :

découvert une association avec des acteurs motivés mais désordonnés. Aujourd'hui, l'association est le chapter modèle et je suis fière de son évolution.

Elle quitte l'association afin de trouver un travail plus proche de chez elle.

Adhésion de Benoît Prieur refusée

Benoit Prieur apprend que son adhésion entreprise fin mai est refusée par le Conseil d'administration (article 3 des statuts). Au 25 juin, pas de remboursement des 12 euros et aucune gestion particulière à propos du reçu fiscal pourtant émis. Aucune justification n'a été avancée.

Le renouvellement de l'adhésion d'au moins un autre membre, souscrite début mai, n'est pas validée directement par le secrétaire, et soumise à décision du Conseil d'administration.

Plainte de Wikimédia France auprès du médiateur du FDC et "appeal" au Conseil d'administration de la Wikimedia Foundation

Le Conseil d'administration de Wikimédia France envoie officiellement une plainte au médiateur (Ombudsman) de la Wikimedia Foundation quant au déroulement du deuxième tour de financement par le FDC.

Le Conseil d'administration fait également appel de la recommandation du FDC auprès du Conseil d'administration de la Wikimedia Foundation. Le dépôt de plainte est annoncée sur meta, mais n'a pas été formellement annoncé sur la liste de discussion des membres. Le détail de la plainte est présenté comme confidentiel. Les détails de la plainte n'ont été fournis qu'à l'Ombudsman et au Conseil d'administration de la WMF.

A complaint against the FDC process during 2016–17 APG round 2 has been submitted through e-mail by the Board of Wikimédia France to the FDC ombudsperson. An appeal on FDC's recommendations has also been submitted to WMF Board's liaisons. At the moment, the Board of Wikimédia France has chosen for legal reasons not to release publicly the content of these pleads.

Annonce de l'arrivée d'Antoine Lesieur, stagiaire lobbying

L'annonce sur le compte Twitter de Wikimédia France de l'arrivée d'un stagiaire (Antoine Lesieur) qui vient pour un stage de 2 mois axé sur le lobbying, déclenche de nouvelles polémiques en raison de soutiens politiques pouvant questionner le mode de recrutement. Antoine Lesieur est le Président d'un collectif politique dont Émeric est l’un des 4 soutiens.

Nathalie a annoncé le 7 juin 2017 qu'Antoine avait postulé à ce stage dès octobre 2016 pour travailler sur le lobbying au sein de l'association. Il est ultérieurement devenu le président d'un mouvement politique.

Émeric Vallespi parraine le parti d'Antoine Lesieur en janvier 2017, mais ne présente pas de déclaration de COI au groupe contrôle interne de Wikimedia France.

Démission de Pyb de ses mandats de référents

Pierre-Yves Beaudouin (Pyb) démissionne de ses mandats de référent du groupe local Île-de-France et du groupe thématique photographie.

Démission de Symac de son mandat de référent

Sylvain Machefert (Symac) démissionne de son mandat de référent du groupe Wiki Loves Monuments.

Les problèmes de Wikimédia France sont évoqués sur le Bistro de Wikipédia

La censure de la liste de discussions de Wikimédia France oblige un membre à déplacer la discussion sur le Bistro de Wikipédia.

Démission de Mathis B de son mandat de référent

Mathis B a démissionné de son mandat de référent du groupe local de Bordeaux.

Déclaration d'indépendance de la cabale lyonnaise

Le groupe local de Lyon choisit de devenir indépendant de l'association Wikimedia France.

Il est à noter que comme de nombreux emails envoyés sur la liste de discussion depuis quelques mois, la déclaration initiale sera censurée. L'auteur se verra demander de réécrire la phrase "la dénonciation de la politique de participation de l'association Wikimédia France dans le soutien des projets locaux et cela notamment au niveau financier où l'opacité règne." afin que la publication devienne acceptable et transmise à la liste.

Démission de Lyokoï de son mandat de référent

Lyokoï a démissionné de son mandat de référent du groupe local de Lyon.

Démission de Litlok de ses mandats de référent

Litlok a démissionné de ses mandats de référent des groupes thématiques Éducation, et Recherche et Université.

Le Président Émeric Vallespi est élu comme député suppléant

Édouard Hue annonce sur la liste de discussion que "Le président de Wikimédia France, Émeric Vallespi, a été élu ce dimanche député suppléant de la douzième circonscription des Yvelines". Il ajoute que "Le conseil d’administration se réunira très prochainement, notamment pour évaluer la situation d’Émeric. Nous vous tiendrons bien sûr informés". Plusieurs membres remercient Édouard pour l'information claire et précise. Aucun message de félicitation public n'est adressé à Émeric.

Réponse de Cyrille aux Lyonnais

Suite à la déclaration d'indépendance de la Cabale de la Quenelle, Cyrille envoie un email à la liste de discussion en indiquant diverses précisions. Entre autres, le groupe devra désormais effectuer ses propres demandes de financement aux organisations pertinentes (en dépit du fait que plusieurs membres du groupe sont aussi des membres de Wikimedia France) et leur rappelle qu'il faudra également que le groupe s'assure de l'aspect assurances lors des actions ainsi que des droits à utiliser les noms de marque de la Wikimedia Foundation

Mise à pied de Jules Xénard

Portrait de Jules Xénard Jules Xénard (attribution)

Ce dernier a diffusé la dernière Wikilettre tout en refusant d'en « censurer » certains éléments, comme le demandait sa hiérarchie. Par la suite, Jules communique sa mise à pied conservatoire le 24 juin en marge d'une réponse sur le projet Wiki Loves Earth 2017.
Pour rappel, une mise à pied conservatoire, bien que n'étant pas en soi une sanction disciplinaire, peut mener à un licenciement - c'est même la conséquence courante - ou du moins une sanction disciplinaire (avertissement, mise à pied disciplinaire, etc.).

Jules avait été recruté pour consolider les liens avec la communauté, selon les propres termes officiels de Wikimédia France dans les réponses au FDC.

Moreover, we are criticized for the lack of connection with the community, even though we have recruited Jules Xénard, a well-known contributor, to strengthen and further develop this link with the communities. (source)

Démission de VIGNERON de ses mandats de référent

VIGNERON démissionne de son mandat de référent du groupe local de Rennes (NCO), et du groupe thématique Promotion et communication.

Demande d'une Assemblée générale extraordinaire (AGE)

Envlh envoie sur la liste de discussions une annonce de demande d'AGE et invite les personnes se prononçant pour la tenue d'une AGE à s'inscrire

Démission d'Émeric Vallespi de son poste de président

Portrait d'Émeric Vallespi Émeric Vallespi (attribution)

Émeric Vallespi démissionne de son poste de président de Wikimédia France mais reste membre du Conseil d'administration. Il y aura juste un "encadrement strict de la participation aux activités de lobbying", assuré par deux membres du conseil d'administration (FloFlo et Guillaume) ainsi que par la directrice (Nathalie).

Le Conseil d'administration de Wikimedia Foundation valide les recommandations du FDC

Wikimédia France recevra la moité de la somme demandée, sous réserve qu'elle entame les changements structurels recommandés.

The Board of Trustees provisionally approves the financial funding allocation recommendations of the Funds Dissemination for 2016-17 (Round 2) for Wikimedia France, contingent on the Wikimedia Foundation Executive Director's satisfaction with the organization's progress on following the Funds Dissemination Committee's recommendations and other financial and governance best practices.

Démission de Psychoslave de son mandat de référent

Psychoslave démissionne de son mandat de référent du groupe local Alsace

Wikimedia France sollicite des financements pour le bénéfice d'un fond de dotation indépendant de l'association

Le 3 juillet une Fondation française indique avoir été sollicitée par Wikimédia France pour participer au financement d'un nouveau fond de dotation encore inexistant. La sollicitation a été faite par couriel, envoyée par un stagiaire rémunéré de Wikimédia France, au nom de l'association, et demandant un rendez-vous entre le financeur potentiel et Nathalie Martin. La sollicitation était accompagnée d'une présentation utilisant le logo Wikipedia (nom de marque de la Wikimedia Foundation). Sollicité une première fois sur la liste de discussion interne de l'association au sujet de ce fond de dotation, la direction n'a pas souhaité répondre. Le deuxième courriel demandant plus d'information a été rejeté. Il n'a pas été possible de trouver la moindre de trace, ni de discussion, ni de décision relative à la création et au soutien d'un fond de dotation par Wikimédia France.

Les informations ont été publiées sur la nouvelle liste de discussion publique hébergée par la Wikimedia Foundation : https://lists.wikimedia.org/pipermail/wikimediafr/

Licenciement de Jules Xénard

Un peu moins d'un an après son recrutement en tant que chargé de mission sensibilisation, Jules Xénard (Jules78120) est licencié pour faute grave. Il déclare :

J'ai toujours agi dans l'intérêt de l'asso, dans le respect des bénévoles et contributeurs, et en conformité avec mon éthique. Aucune faute.

Portrait de Jules Xénard Jules Xénard (attribution)

Démission de Guillaume Goursat

Portrait de Guillaume Goursat Guillaume Goursat (attribution)

La démission de Guillaume Goursat (Moyg), trésorier de l'association, est la 5e démission du Conseil d'administration en moins de 5 mois.

Nathalie Martin révèle publiquement l'identité d'un wikimédien

Nathalie indique le nom et le prénom d'un wikimédien sur son compte Twitter public. La personne concernée préfère rester sous pseudonyme dans le cadre de son activité wikimédienne notamment pour des raisons de sécurité pour lui-même et ses proches. En effet, comme d'autres wikimédiens bénévoles, cette personne à déjà reçu des menaces. Il lui signale donc le problème et demande le retrait immédiat de ce tweet. Le tweet sera supprimé mais qu'au bout de trois jours et de nombreuses démarches de la part du wikimédien (tractations avec Nathalie, signalement au Conseil d'administration de Wikimédia France, à Trust and Safety de Wikimedia Foundation).

L'anonymat est un droit sur les projets Wikimedia comme indiqué dans la politique de confidentialité de la Wimedia Foundation.

"Nous estimons que vous ne devriez pas être obligé de fournir des informations personnelles pour participer au mouvement de la connaissance libre et que vous devez ainsi pouvoir :
  • lire, modifier ou utiliser tout site Wikimédia sans avoir à créer de compte ;
  • créer un compte sans avoir à fournir de nom réel, ni d’adresse électronique."
  • L'anonymat est même encouragé et fermement défendu. Sur la Wikipédia francophone, contrevenir à ce principe est sanctionné par un blocage immédiat.

    "À l'exception d'une maladresse manifeste, tout contributeur qui dévoile des données personnelles d'un tiers est sanctionné d'un blocage immédiat."

    Renouvellement d'adhésion refusé pour des membres

    Plusieurs wikimédien-ne-s signalent que le renouvellement de leur adhésion à Wikimédia France a été refusé.

    Le CA reconnait ultérieurement son erreur dans le cas de Matyhis B.

    Tous ces refus résultent de l'application par le Conseil d'administration de l'article 3 des statuts. Le réglement intérieur précise les modalités d'application.

    70 personnes pour une AG anticipée

    À l'initiative de Envlh, 70 personnes ont signé l'appel à la convocation d'une Assemblée Générale anticipée par rapport à l'Assemblée Générale habituellement organisée fin octobre.

    À titre de comparaison, 139 et 134 personnes ont pris part aux votes lors des deux dernières Assemblées générales (respectivement 2016 et 2015).

    La vice-présidente qualifie de trolls les protestataires

    Charlotte s'interroge sur la démarche inédite de radiations et refus d'adhésion à grande échelle entreprise par le Conseil d'administration. Marie-Alice Mathis, vice-présidente, qualifie les personnes concernées de trolls qui organisent une campagne de déstabilisation et de diffamation.

    Wikimédia France fait face à une "action de déstabilisation et de dénigrement"

    Le Conseil d'administration (CA) a envoyé un mail à tous ses adhérents au sujet de cette "action de déstabilisation et de dénigrement" afin de faire "face aux excès et aux mensonges de ces détracteurs". Le CA estime que la contestation n'a "aucun fondement sérieux ou légitime" et qu'il ne s'agit que de "guerres d’ego et des aigreurs personnelles". Une série d'actions est annoncée, en plus des refus d'adhésions et radiations citées précédemment :

    • Actions juridiques "contre les les personnes qui se livrent à des actions répréhensibles par la loi à l'encontre de salariés ou de membres du CA"
    • Gel des adhésions (pendant 10 jours)
    • Fermeture de la principale liste de discussions (pendant 10 jours)
    • Remplacement de l'Assemblée générale anticipée souhaitée par plus de 70 adhérents par une réunion

    Dans la foulée, Wikimedia Foundation a répondu que de "nombreux aspects de ce courrier électronique sont troublants et contraires aux valeurs du mouvement Wikimedia". Il est rappelé que les wikimédiens français peuvent financer leurs actions par la Fondation.

    Démission de Mazuritz

    Benoît Soubeyran, Mazuritz, démissionne de sa position de référent du groupe local de Montpellier.

    Le Conseil d'administration valide l'Assemblée générale anticipée

    Le Conseil d'administration par la voie de Edouard Hue reconnait que le quorum nécessaire pour organiser une Assemblée générale anticipée est atteint.

    Au 13 juillet à 01h55, Wikimédia France compte 274 membres. À cette date, 73 membres, soit plus du quart de l’effectif, sont demandeurs de la tenue d'une assemblée générale.

    Les membres discutent de son organisation sur wikimediafr-l et meta.

    Obs

    Exclusions, menaces, budget recalé : c'est la crise chez Wikimédia France, de Thierry Noisette (Obs)

    Radio Nova

    C'est la crise chez Wikimédia, de Christian Payet (Radio Nova)

    Droit de réponse

    Le Conseil d'Administration de Wikimédia France utilise son droit de réponse.

    Démission d'Anne-Laure Michel

    Anne-Laure Michel, Anne-LaureM, démissionne de sa position de référente du groupe thématique GLAM.